Claire-Lise Bonvin

SUISSE

 

 

1965, veuve, 3 enfants

Experte diplômée en finance et controlling

Fiduciaire indépendante

Parcours politique

Députée depuis 2017
Membre de la commission santé, des affaires sociales et de l’intégration

Conseillère générale depuis 2013

Présidente du Conseil général (2017…)
Rapporteure de la commission de Gestion du Conseil général (2013-2016)
Cheffe de groupe PDC du Conseil général (2015-2016)

 

Vie associative

Caissière du club des 200 FC Bramois
Caissière du cercle des Hérensards de Sion
Caissière des sociétés locales de Salins – dès 2016
Membre Comptaval
Membre Sedunum Nostrum
Membre Chaîne des Rôtisseurs
Membre Amis du Vin
Membre Ordre mondial des gourmets dégustateurs

Engagement

Comme rapporteure de la commission de gestion du conseil général de la Ville de Sion, j’ai pu me rendre compte de l’explosion des coûts du social ces 4 dernières années (en 2014 = 2.3 mios de plus que le budget pour la Ville de Sion). Ces coûts sont difficilement maîtrisables, car dus aussi bien aux changements apportés à la loi sur l’Assurance invalidité et la loi sur le chômage qu’à RPT2. Le report des charges sur les communes est aussi préoccupant. Dans cette problématique du social, il ne faut pas oublier les jeunes migrants mineurs, dont 140 sont laissés à la rue la journée. Une interpellation urgente a d’ailleurs été déposée en fin d’année 2016 par le député Bruno Clivaz dans ce sens. Nous devons réagir rapidement et devons trouver des solutions pour être prêt lorsque la Confédération cessera son subventionnement et que les coûts sociaux seront directement imputés au canton et aux communes.

Avancer ensemble en toute sécurité dans un Valais attractif.